Streamliner, le run du siècle !

Dans un registre graphique hyper-énergétique, voici une réjouissante symphonie pour bolides, aventuriers et jolies filles, interprétée pied au plancher sur fond d’Amérique éternelle par 'Fane, l’auteur de Joe Bar Team. Streamliner ou la grosse sensation du printemps : accrochez-vous, ça secoue !

Quelque part au coeur de l’Amérique, début des années 60. Dans leur station service paumée au milieu d’un gros morceau du désert continental, Cristal et son père, Evel O’Neil, vieille gloire de la compétition automobile vintage de longue date rangé des bagnoles, se sont longtemps crus seuls au monde. Jusqu’à ce que surgisse un jour une sorte de baroudeur armé d’une Winchester, Billy Joe. Un peu abrupt, mais pas déplaisant. Et avec en tête un projet très précis : profiter de l’isolement de la Lisa Dora Station pour y ressusciter, quelques jours durant, l’esprit streamliner, ces courses automobiles extrêmes et presque sans règles qui ont fait la gloire des bolides d’antan et de leurs pilotes, à l’orée des années 50. Les circonstances amèneront le père et la fille à accepter le défi. Et conduiront même Cristal à prendre elle-même le volant de la Black Widow, bolide de légende qui fut naguère la voiture de son père, à l’époque où on le surnommait le Duke…

 

« Incroyable énergie d’un récit qui galope sans retenue. »

 

Évidemment, la course elle-même connaîtra une tournure inattendue, à mesure que s’y greffent successivement des fédéraux dévoyés du secret service, un groupe de filles très rock’n’roll, des publicitaires à l’affût d’un bon coup, des médias sans scrupules affamés de scoops et même un jeune tueur psychopathe en cavale… « Le run du siècle », ainsi que l’assurent les amateurs de ce genre de compétition en roue (très) libre. Au-delà de la maîtrise graphique de cet univers pétri de mécanique et de jolies filles, il y a l’incroyable énergie d’un récit qui galope sans retenue, porté par son créateur, 'Fane. L’air de rien, l’auteur de Joe Bar Team réussit haut la main l’un des meilleurs albums du printemps – tous genres et catégories confondus. Suite et fin du diptyque en septembre 2017.


Streamliner T1Bye-bye Lisa Dora, 'Fane, 19 avril 2017, 22,50 euros, 160 pages