Aurore, sa vie, son œuvre, deuxième acte

Seconde étape pour la savoureuse chronique adolescente de Marie Desplechin transposée en bande dessinée par Agnès Maupré. Bienvenue dans la tête d’Aurore, l'ado boudeuse qu'on adore.

Le Journal d’Aurore, la suite ! Plébiscitée par le public dans sa version bande dessinée après l’avoir été sous forme de romans jeunesse (et entretemps incarnée au cinéma par le film d’Emilie Deleuze Jamais contente), l’adaptation de la chronique adolescente de Marie Desplechin par la dessinatrice Agnès Maupré se poursuit avec un second volume soustitré Rien ne va plus.

On y retrouve la tonalité accrocheuse qui fait tout l’attrait de cette héroïne boudeuse, à la fois très lucide sur ce qui l’entoure et d’une mauvaise foi parfaitement réjouissante. Au fil du journal intime auquel elle se confie, Aurore râle. Contre les copines qui ne décrochent pas. Contre sa mère qui transforme sa chambre en lavomatic. Contre le dérèglement climatique. Contre la malédiction de tomber amoureuse d’un beau bassiste quand on ne peut pas sentir le rock. Contre le monde qui ne l’aime pas (assez).

Et paradoxalement c’est évidemment pour ça qu’on l’adore. Une attachante histoire de notre époque, exactement.


Le journal d'Aurore T2, Rien ne va plus ! Marie Desplechin et Agnès Maupré, 27 septembre 2017, 16 euros, 160 pages.